La Turquie veut renoncer à adhérer à l’Union Européenne et désire intégrer le Shanghai Five

26 février 2013 | Actualité internationale, Europe, Politique

26/02/2013 – 08h00
ANKARA (NOVOpress avec le blog de Valentin Beziau) –
Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan (ci-dessus), a annoncé depuis plusieurs semaines son intention de demander l’adhésion de son pays à l’organisation de coopération de Shanghai (« Shanghai Five »), qui regroupe la Chine, la Russie et quatre pays d’Asie centrale (Kazakhstan, Ouzbékistan, Kirghizie et Tadjikistan).

Les pays du « Shanghai Five » sont « meilleurs et plus puissants que les pays de l’UE (Union européenne, note de Novopress) », a-t-il affirmé. Et d’ajouter que si l’adhésion de la Turquie au « Shanghai Five » est acceptée, « alors nous dirons au revoir à l’UE » qui ne « veut pas d’un pays musulman en son sein ».

Crédit photo : Πρωθυπουργός της Ελλάδας via Wikipédia (cc).

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.