Naïma Charaï (PS) : « Des enfants boycottent la cantine parce qu’elle n’est pas halal »

19 février 2013 | Politique

19/02/2013 – 10h00
PARIS (via Infos Bordeaux) – En octobre dernier, la socialiste Naïma Charaï a été nommée à la tête du conseil d’administration de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances. Née au Maroc, cette conseillère régionale d’Aquitaine, élue sur la liste d’Alain Rousset, gère donc un budget de 376 millions d’euros déversés en pure perte dans les banlieues à forte proportion d’immigrés, dans le but « d’éviter l’explosion sociale ».

Interrogée dimanche matin  dans les colonnes de Sud-Ouest (ci-dessus), celle-ci se déclare : « Abasourdie par ce que je vois en banlieue ». Semblant découvrir l’étendue des problèmes qui minent nos centres urbains, Naïma Charaï souhaite alerter l’opinion publique : « Sur la question de la laïcité, par exemple lorsqu’un préfet m’indique que des fillettes de 7 ou 8 ans portent parfois le voile, que des enfants boycottent la cantine parce qu’elle n’est pas halal. Ce sont des choses que l’on ne voyait pas il y a vingt ans ».

Crédit photo : Capture d’écran

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
61 % of 5000

Aider NovoPress

« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.