FPÖ : Heinz-Christian Strache candidat à la Chancellerie d'Autriche

FPÖ : Heinz-Christian Strache candidat à la Chancellerie d’Autriche

17/02/2013 – 10h30
VIENNE (NOVOpress via Lionel Baland) – Le traditionnel Mercredi des Cendres du FPÖ à Ried im Innkreis s’est tenu ce vendredi 15 février 2013. Le président national du FPÖ Heinz-Christian Strache (photo en Une) et le président du FPÖ de Haute-Autriche et Ministre du Land de Haute-Autriche Manfred Haimbuchner sont entrés dans la salle à 19h., sous les applaudissements.

Cette année, le Mercredi des Cendres du FPÖ se déroule non pas le mercredi, mais le vendredi, car le président du FPÖ Heinz-Christian Strache revient de vacances. Il a accumulé ainsi des forces afin d’affronter les futurs événements électoraux de l’année en cours.

Manfred Haimbuchner a abordé la question du retrait de deux cadres du parti qui ont démissionné il y a peu suite à des écrits qu’ils ont placés sur Facebook. Manfred Haimbuchner a déclaré que le FPÖ n’est pas un parti extrémiste, le FPÖ représente le centre de la société. Il a dit que l’objectif du FPÖ est de devenir numéro 1 en Autriche et que le président du parti, Heinz-Christian Strache, soit chancelier d’Autriche. En Haute-Autriche, le FPÖ désire dépasser le parti social-démocrate SPÖ et devenir la deuxième force du Land.

FPÖ : Heinz-Christian Strache candidat à la Chancellerie d'Autriche

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Le président national du FPÖ Heinz-Christian Strache a ensuite pris la parole. Il a fait son entrée en culotte de peau de Carinthie, s’est présenté en tant que patriote et a déclaré : « Les patriotes ne sont pas des idiots nazis ». HC Strache dénonce le fait que le FPÖ est sans cesse insulté et ajoute que « Le patriotisme positif » est un modèle d’avenir pour l’Autriche et les partis d’Europe. 2013 représente pour le FPÖ un grand défi. Celui-ci sera maîtrisé si le FPÖ se tient aux côtés des citoyens.

Le duel des prochaines élections législatives de 2013 verra s’affronter Heinz-Christian Strache et Werner Faymann, l’actuel chancelier social-démocrate. Heinz-Christian Strache reproche au chancelier d’avoir mal négocié à Bruxelles. Le parti conservateur ÖVP a également fait l’objet d’attaques verbales de HC Strache ainsi que l’Union européenne, présentée en tant que produit tronqué, et que le gouvernement. Pour HC Strache, il existe des alternatives à la situation actuelle de la construction européenne : la sortie de l’euro ou de l’Union européenne. HC Strache a également abordé le problème de l’occupation de l’Église votive à Vienne par de faux demandeurs d’asile. Le président du FPÖ a présenté le parti du milliardaire Frank Stronach en tant que secte et le BZÖ en tant que déchet. L’équipe Stronach, qui a capté plusieurs membres du BZÖ ou ex-membres du BZÖ, est, selon HC Strache, le déchet de ce déchet.

Au sein de son discours d’une heure et demi, Heinz-Christian Strache a mis en avant le fait que son objectif est de devenir chancelier d’Autriche.

Crédit photos : FPÖ, DR.