Mussolini : Benoît XVI abandonne son troupeau

Mussolini : Benoît XVI abandonne son troupeau

16/02/2013 – 10h00
ROME (NOVOpress) –
Soit sincérité soit prudence politique, en pleine campagne pour des élections où le vote catholique sera crucial, la classe politique italienne a professé presque unanimement la plus grande admiration pour la renonciation de Benoît XVI.

Seule exception, la petite-fille du Duce et députée du Popolo della Libertà berluconiste, Alessandra Mussolini, habituée des déclarations à l’emporte-pièce, comme lorsqu’elle avait soutenu Hollande contre Sarkozy à la dernière présidentielle française.

Pour elle, « le fait de laisser son propre troupeau sans pasteur suscite le trouble et le désarroi. Le Pape n’est pas un homme comme les autres. Comme il est le Vicaire du Christ, c’est précisément quand il sait qu’il n’a plus de forces qu’il a le devoir de continuer et de porter sa croix jusqu’à la fin. C’est un grand signe de déstabilisation mondiale qui affaiblit l’Église ».

Crédit photo : DR.