Faits & Documents n°351 du 15 au 28 février 2013. Dossier : Le Forum de Davos 2013

Faits & Documents n°351 du 15 au 28 février 2013. Dossier : Le Forum de Davos 2013

Le nouveau numéro de Faits & Documents du 15 au 28 février 2013 vient de paraître, avec (entre autres) un dossier sur le forum de Davos 2013. Extrait.

Les « maîtres » du monde, ou leurs représentants, se sont réunis, comme chaque année, dans la station de Davos (Suisse), pour le Forum économique mondial, du 23 au 27 janvier. Pour la première fois depuis 42 ans, la liste strictement confidentielle des 2 654 participants a fuité sur un site internet américain. Voici donc, en exclusivité (aucun autre média ne l’a reproduite), la liste des participants français, avec leurs fonctions respectives. 1. Une première liste, datée du 6 janvier, a été publiée par le site américain Quartz. Elle est difficilement exploitable, car classée par… prénoms ! À la suite de cette fuite, le World Economic Forum a publié, pour la première fois, sa propre liste. C’est cette liste que nous avons exploitée.

Faits & Documents n°351 du 15 au 28 février 2013. Dossier : Le Forum de Davos 2013

Faits & Documents n°351 du 15 au 28 février 2013. Dossier : Le Forum de Davos 2013

« Il n’y a pas d’alternative au capitalisme. »
Klaus Schwab, président fondateur du World Economic Forum (WEF), Le Monde, 8 janvier 2013.

« Le deuxième problème de l’Europe, ce sont les écarts de compétitivité entre pays […] Il y a trois ans, la France était n° 15 (au niveau mondial), en 2011, elle est devenue n° 18. En 2012, n° 21. »
Klaus Schwab, président fondateur du World Economic Forum (WEF), Le Monde, 8 janvier 2013.

« Depuis quelques années, les pays que l’on appelle encore maladroitement “émergents” ont pris le pouvoir à Davos et c’est à leurs événements que l’on se presse le plus. L’année dernière, le dîner des chefs d’État africains était un must. Cette année, ce fut à l’Indonésie de briller […] Si la France n’est pas à Davos, c’est aussi parce que les conditions requises pour faire partie de l’élite mondiale ont évolué et que l’élite française ne les remplit pas […] De nos jours, il n’y a que deux dénominateurs communs qui fédèrent l’ensemble des participants. Pour ce qui est de l’un d’entre eux, un certain niveau d’études, la France peut encore prétendre briller. Pour ce qui est de l’autre, il est impitoyable : la maîtrise, en anglais, de ce que l’on appelle encore en France l’art de la conversation – soit la capacité à tenir un échange qui ne soit pas uniquement pratique. »
Félix Marquardt, lobbyiste, Libération, 31 janvier 2013.

Ont donc participé au 42ème sommet de Davos, placé sous le signe du « dynamisme résilient » (avec une attention particulière aux questions de santé et aux systèmes de santé), 2 654 responsables politiques (37 chefs d’État ou de gouvernement, ministres), responsables d’organisations internationales, chefs d’entreprise, économistes, scientifiques, artistes (une poignée), journalistes. Un peu plus d’un quart sont américains ou représentants d’organisations ou entreprises américaines (709), dont cinq membres de la Chambre des représentants et trois sénateurs, les gouverneurs du Maryland, du Delaware et du Colorado. Les États-Unis, tout comme la Chine, n’étaient pourtant pas représentés au plus haut niveau en raison d’échéances électorales, le changement de gouvernement à Pékin et le début du second mandat de Barack Obama. Viennent ensuite les délégations britannique (271), suisse (232), allemande (124), indienne (113), russe (80), puis française (79). Plus de 300 participants occupaient des postes gouvernementaux dans le monde. Le financement est assuré par un bon millier d’entreprises qui versent une contribution annuelle entre 50 000 et 500 000 francs suisses (41 000 à 410 000 euros).

Même si les pays émergents sont bien présents au WEF, cela se fait à dose encore homéopathique : 4,9 % seulement des participants viennent de Chine et du Japon, 4,8 % d’Afrique et seulement 3,1 % d’Amérique du Sud. Les deux-tiers des participants viennent d’Amérique du Nord ou d’Europe, alors que moins de 17 % de la population mondiale habite dans ces zones.

Le WEF se fait strictement sur invitation, avec environ 2 600 participants. Les interventions se font exclusivement en anglais, japonais et chinois. Outre…

Lire la suite : abonnez-vous à Faits & Documents, Lettre d’informations confidentielles d’Emmanuel Ratier – Abonnements France métropolitaine : 78 euros / an. Abonnements étranger et outre mer : 93 euros / an. En savoir plus : www.faitsetdocuments.com

Crédit photo : World Economic Forum via Flickr (cc)