Nucléaire : nouvel échec des négociations entre Téhéran et l'AIEA

Nucléaire : nouvel échec des négociations entre Téhéran et l’AIEA

14/02/2013 – 14h00
PARIS (NOVOpress) –
L’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) n’est pas parvenue mercredi 13 février à un accord avec les autorités iraniennes sur le dossier du nucléaire, rapporte ce jeudi le New-York Times se référant à une déclaration de Herman Nackaerts (à gauche sur la photo), chef des inspecteurs de l’agence.

Toujours selon lui, l’Agence est prête à poursuivre les négociations sur ce dossier, mais a besoin de temps pour définir les prochaines étapes afin de progresser dans la résolution du problème.

Fin août, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a publié un rapport accusant l’Iran d’avoir effectué à Parchin des travaux visant à camoufler les traces d’expériences liées à la production d’armes nucléaires. L’AIEA estime que ces travaux pourraient empêcher les inspecteurs de comprendre la nature des activités menées sur ce site.

De son coté l’Iran affirme que la base de Parchin est militaire sans rapport avec le programme nucléaire, et qu’elle ne figure donc pas sur la liste des sites qu’inspecte l’AIEA.

Le 12 février, le ministre iranien des Affaires étrangères a précisé que malgré le fait que le site en question ne relève pas des engagements de l’Iran envers l’AIEA, Téhéran était prêt à accueillir des inspecteurs de l’ONU.

Julien Lemaire

Crédit photo : IAEA Imagebank, via Flickr (cc).