Honte au maillot tricolore : après Evra, au tour de M'Vila ?

Honte au maillot tricolore : après Evra, au tour de M’Vila ?

13/02/2013 – 18h15
PARIS (NOVOpress) – Depuis l’affaire de Knysna en afrique du Sud en 2010, le football français est régulièrement sali par les affaires, et notamment de mœurs. En effet, après Zahia avec Ribéry et Benzema, et ces derniers jours la virée nocturne de Patrice Evra relayée par le Sun, voici désormais l’affaire M’Vila.

L’enquête va-t-elle se transformer en nouveau scandale pour le foot français ? Le nom de l’international est en effet cité dans une enquête pour sollicitation de prostitution de mineure, mais il n’est pas encore mis en cause, précisent les enquêteurs, rejetant à ce stade tout parallèle avec l’affaire Zahia.

Selon nos confrères de LCI, tout débute en novembre dernier. Une jeune fille est interpellée à Châtelet-les-Halles, lors d’un contrôle de routine. Sur elle, les policiers du 1er arrondissement trouvent de la cocaïne et une carte bleue volée. Elle est placée en garde à vue. Deux jours plus tard, la jeune fille est relâchée, mais une enquête est ouverte pour détention de stupéfiants, vol, recel de vol et faux papiers. Les policiers pensent notamment qu’un proche de la jeune fille entend la prostituer et la fournit en cocaïne.

Les policiers trouvent ensuite un portable utilisé par la jeune fille, dans lequel apparaît le nom de l’international ainsi que celui d’un autre joueur de Ligue 1. Selon LCI, cet international serait Yann M’Vila. Il y aurait également des textos échangés avec celui qui évoluait à Rennes à l’époque. Ils se seraient ensuite retrouvés ensemble en boite de nuit.

Le 6 février, les enquêteurs s’aperçoivent qu’ils ont affaire à une mineure. Une enquête est alors ouverte sur des soupçons de sollicitation de prostitution de mineure. A ce stade de l’enquête, le joueur n’est pas mis en cause, les investigations sur ces faits ayant à peine débuté. Pour l’heure, rien ne vient accréditer l’idée que ces footballeurs ont eu une relation sexuelle, tarifée ou non, avec la jeune femme. Mais ils devront sans doute être entendus.

Des sources à la Fédération française de football (FFF) ont indiqué que le sélectionneur Didier Deschamps avait été alerté mercredi matin. « J’ai appris ça ce matin en quittant Paris », a également déclaré à l’AFP le président de la FFF Noël Le Graët depuis Strasbourg, où il doit assister dans la soirée à un match de l’équipe de France féminine contre l’Allemagne. « Depuis, je n’ai pas d’écho. Je veux déjà savoir ce qu’il s’est passé », a-t-il précisé.

Cette affaire intervient alors que deux internationaux du football français Ribéry et Benzema doivent comparaître en juin prochain devant le tribunal correctionnel de Paris pour l’affaire Zahia, accusés d’avoir eu recours aux services de cette prostituée mineure.

Notre équipe de France risque d’être à nouveau la risée de l’Europe avec cette histoire. Ces gens oublient visiblement qu’ils sont censés représenter leur pays et en donner une bonne image…

Julien Lemaire

Crédit photo : Stanislav Vedmid via Wikipédia (cc).