Sport-business et respect des traditions : le CIO retire la lutte du programme olympique

Sport-business et respect des traditions : le CIO retire la lutte du programme olympique

12/02/2013 – 21h30
LAUSANNE (NOVOpress) – La commission exécutive du Comité international olympique (CIO) a décidé ce mardi 12 février d’évincer la lutte du noyau dur des sports considérés comme intouchables dans le cadre du programme des Jeux d’été de 2020, a annoncé son porte-parole Mark Adams. La fédération internationale de lutte devra postuler à nouveau pour espérer figurer au programme olympique.

Pour défendre sa place, la discipline plurimillénaire se retrouvera en compétition face à sept autres sports qui espèrent intégrer les JO : le squash, l’escalade, le karaté, le baseball, le wakeboard, le roller de vitesse et enfin le wushu (un art martial chinois). Et il n’y a qu’une seule place en prendre !

Le CIO doit maintenant valider le programme des JO de 2020 lors de sa session à Buenos Aires en septembre, qui confiera l’organisation de ces Jeux à l’une des trois villes finalistes : Istanbul, Madrid ou Tokyo.

« Cette décision était sur les 25 sports du noyau dur, a insisté Mark Adams lors d’une conférence de presse. C’est juste une recommandation de la commission exécutive. C’est la session qui décidera quels sports composeront le meilleur programme pour 2020 ». Les 26 sports présents aux Jeux de Londres ont ainsi été revus en fonction d’une quarantaine de critères, notamment leur universalité et leur popularité .

Démonstration de lutte antique lors d'une Journée romaine au théâtre antique d'Orange. Crédit photo : jean-louis zimmermann via Flickr (cc).

Démonstration de lutte antique lors d’une Journée romaine au théâtre antique d’Orange. Crédit photo : jean-louis zimmermann via Flickr (cc).

Ainsi, pas assez «universellement » populaire et représentative, la lutte, qui figurait au programme des Jeux olympiques antiques depuis près de 3.000 ans (dès 708 avant J.C.), était aussi présente dès les premiers Jeux modernes, se voit aujourd’hui sacrifiée sur l’autel du business et du mondialisme à tout-va.

Les gens du CIO trouvent apparemment le wushu et le wakeboard plus représentatifs des valeurs traditionnelles de l’Olympisme, et c’est encore un beau morceau de notre Civilisation qui s’effondre.

Julien Lemaire

Crédit photo Une : Cpl. Sarah M. Maynard via Wikipédia (cc).