Municipales à Tours : Guillaume Peltier ne sera pas tête de liste pour l'UMP

Municipales à Tours : Guillaume Peltier ne sera pas tête de liste pour l’UMP

09/02/2013 – 14h00
TOURS (NOVOpress) – Ce sont nos confrères de la Nouvelle République qui ont eu la primeur lors d’un entretien vidéo : Guillaume Peltier ne sera pas tête de liste pour l’UMP dans le cadre des élections municipales à Tours.

Pour justifier son choix, le nouveau vice-président de l’UMP invoque ses projets professionnels mais également ses nouvelles responsabilités politiques qui l’empêcheraient d’être une tête de liste à temps plein. En effet, Pour Guillaume Peltier, la campagne pour les municipales exige quelqu’un qui s’y consacre entièrement. De ce fait incompatible avec les responsabilités médiatiques et politiques du patron de l’UMP d’Indre-et-Loire.

Au-delà de l’amusement d’entendre Guillaume Peltier nous expliquer qu’il ne vit pas de la politique, l’on peut s’interroger sur les raisons de ce choix – sachant que le nouveau vice-président de l’UMP sera sur la liste en position éligible… Est-ce suite à une analyse d’études et de sondages (l’activité professionnelle de Guillaume Peltier) qui montreraient que cette candidature ne pourrait battre le maire actuel PS, Jean Germain ? Guillaume Peltier aurait-il alors peur d’assumer une telle défaite, alors que certains attendent une vague bleue lors des prochaines municipales ?Serait-ce le signe que sa personnalité rencontre quelques hostilités à Tours et en Touraine (ce qu’il reconnaît dans l’entretien), ce qui conduirait à plusieurs listes concurrentes ? Enfin, Guillaume Peltier se rendrait-il compte que la droite complexée qu’il veut incarner au travers de sa motion la Droite forte ne prend pas à Tours ? Ce qui revient à dire que les Tourangeaux ne veulent pas de Sarkozy…

En tout cas, le choix de Guillaume Peltier peut paraître étonnant alors que ses deux mentors (Philippe de Villiers et Nicolas Sarkozy) ont toujours voulu se créer un fief, et ce malgré les défaites éventuelles, et ne pas dépendre du haut…

Crédit photo : Kenji-Baptiste OIKAWA via Wikipédia (cc)