L’auteur de “Trainspotting” se dit favorable à l’indépendance écossaise

L’auteur de “Trainspotting” se dit favorable à l’indépendance écossaise

06/02/2013 – 20h00
ÉDIMBOURG (NOVOPress Breizh) –
L’écrivain Irvine Welsh (ci-dessus), auteur du célèbre Trainspotting, était plutôt considéré jusqu’ici comme un homme de gauche à l’ancienne, attaché aux distinctions de classe. Mais il manifeste un intérêt croissant pour l’indépendance de l’Écosse.

Né à Édimbourg en 1958, Irvine Welsh est l’un des plus célèbres écrivains écossais contemporains. Après s’être essayé à différents métiers, de la spéculation immobilière à la fonction publique locale, il est entré en littérature à grand bruit en 1993 avec Trainspotting, qui l’a immédiatement rendu célèbre et a été adapté au cinéma. Il a depuis lors publié une douzaine de romans et de recueils de nouvelles, pour la plupart traduits en français.

Irvine Welsh, qui utilise abondamment l’argot d’Édimbourg dans ses livres, est sans doute un auteur enraciné, mais jusqu’à ces derniers mois il n’était pas considéré comme un partisan de la cause nationaliste. Il s’en était même moqué à l’occasion. Le contraire aurait d’ailleurs été étonnant puisque son oeuvre cultive la dérision ; la drogue, la violence, la pornographie y sont des thèmes fréquents.

Depuis quelques mois, pourtant, Irvine Welsh a exprimé à plusieurs reprises son intérêt pour l’indépendance de l’Écosse. Dans un long texte autobiographique paru sur le site Bella Caledonia et repris samedi dernier dans le quotidien britannique The Independent, il fait remonter l’origine de sa réflexion à la montée du communautarisme en Angleterre sous l’effet de l’immigration noire et asiatique, voici une trentaine d’années, et dénonce la confiscation de la Britishness par les Anglais. Selon lui, la dislocation du Royaume-Uni serait de nature à améliorer les relations entre les peuples qui le composent.

Certains doutent que cette position soit totalement sincère (s’il cultive son image écossaise, Welsh réside tantôt en Floride, tantôt en Irlande, où la fiscalité des droits d’auteurs est allégée). En tout état de cause, elle témoigne d’une progression des idées indépendantistes dans des milieux qui n’y étaient pas forcément favorables jusque-là.

Crédit photo : Mariusz Kubik via Wikipédia (cc).