Pas d’orphelins russes pour les homosexuels français

Pas d’orphelins russes pour les homosexuels français

Edition 2006 de la Gaypride de Budapest.

06/02/2013 – 14h00
MOSCOU (NOVOpress avec le Bulletin de Réinformation) – La Russie s’est déjà brillamment illustrée en matière d’adoption internationale. Fin décembre 2012, le président Poutine a promulgué une loi interdisant aux Américains d’adopter des enfants russes. A présent, la France risque d’être bientôt sur la sellette. Les autorités russes s’émeuvent beaucoup du projet gouvernemental relatif au prétendu mariage homosexuel et qui prévoit d’ouvrir l’adoption à des couples homosexuels.

Le délégué du président de la Fédération de Russie a rappelé récemment que le gouvernement russe avait pris une mesure importante en interdisant la propagande faisant la promotion de l’homosexualité. Il a aussi rappelé que la convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant donnait à celui-ci le droit absolu d’avoir un père et une mère.

La légalisation de l’adoption pour les couples homosexuels ne manquera pas également d’entraîner la fermeture de filières d’adoption vers des pays comme l’Ukraine ou l’Afrique du Sud qui refusent de confier leurs enfants à des couples de même sexe. 

Crédit photo : Jutka Kovacs via wikipédia (cc)