Le Qatar transforme Beckham en militant humanitaire

Le Qatar transforme Beckham en militant humanitaire

03/02/2013 –   13h30
PARIS
(NOVOpress) – Jeudi après-midi, une centaine de journalistes réunis au sein de l’auditorium du Parc des Princes, à l’occasion de la présentation de David Beckham à la presse, nouvelle recrue du PSG, auraient appris avec « stupéfaction », selon L’Equipe du 1er février, que le « Spice Boy » reversera l’intégralité de son nouveau salaire parisien à des œuvres caritatives en faveur d’enfants. « C’est quelque chose d’unique ! », s’est exclamé Leonardo, le directeur sportif du Paris Saint-Germain.
Un geste plus démagogique qu’authentique.

Car quelque soit le montant des émoluments de David Beckham, son salaire représente pour lui aujourd’hui de l’argent de poche dont il peut se passer sans problème. Chaque année, David Beckham touche en effet plus de 19 millions d’euros via ses sponsors, tandis que sa société, Footwork Productions, qui gère la « licence Beckham », lui a versé 90 millions d’euros entre 2002 et 2009 . Avec le cas Beckham, le Qatar, propriétaire du PSG via son fonds Qatar Sports Investments (QSI), excelle dans la démagogie, le cynisme et la désinformation. Une fois encore.

Crédit photo : Philippe Agnifili, via Flickr, (cc).