Une décision de justice oblige Twitter à faciliter la poursuite des auteurs de propos réprimés par la loi française

Une décision de justice oblige Twitter à faciliter la poursuite des auteurs de propos réprimés par la loi française

28/01/2013 – 18h00
PARIS (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation) – Assignée par l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), Twitter a été condamné jeudi dernier à livrer toutes les informations dont il dispose sur les auteurs de propos jugés litigieux, afin de faciliter leur poursuite par la justice. Elle devra également permettre la dénonciation de tels propos par n’importe quel utilisateur.

L’UEJF avait saisi la justice après l’apparition des mots-clés #unbonjuif, et #unjuifmort, diffusés notamment par des utilisateurs issus de l’immigration. Les associations agréées, appuyées par le gouvernement, entendent désormais s’en prendre aux auteurs de propos jugés « homophobes ».

Crédit photo : DR