Catastrophe de Fréjus : Arte sur la piste de l'attentat algérien

Catastrophe de Fréjus : Arte sur la piste de l’attentat algérien

28/01/2013 – 10h00
BERLIN (NOVOpress) –
Selon les informations révélées par Arte le 22 janvier dernier, à partir d’images d’archives des services secrets Ouest et Est allemands, la catastrophe de Fréjus du 2 décembre 1959, causée par la rupture du barrage de Malpasset (photo en Une les ruines du barrage) et qui a fait des centaines de morts parmi la population civile, n’aurait pas été d’origine accidentelle mais criminelle : il s’agirait d’un attentat du FLN.

Catastrophe de Fréjus : Arte sur la piste de l'attentat algérien

De Gaulle – Adenauer

Il apparait aussi que les services secrets Ouest allemands, qui étaient au courant de ce qui se tramait, n’ont pas jugé utile de prévenir leurs homologues français, bien que le chancelier Adenauer soutenait en principe la politique de son allié De Gaulle.

Nous avons donc, d’un coté, des centaines de cadavres français couverts de boue qui n’ont pas tous pu être identifiés, morts dans ce qui est, et risque bien de rester officiellement, un accident. Et de l’autre la reconnaissance d’un “crime d’Etat” de la France par la voix de son président pour le “pseudo-massacre” du 17 octobre 1961, que nombre d’observateurs dénoncent comme une fable politique.

Par delà les zones d’ombre de la réconciliation franco-allemande, l’on ne peut que déplorer la “mémoire sélective” qui une fois encore se manifeste à l’encontre du peuple français. …

Crédit photo en Une : Michel Royon, via Wikipédia, (cc). Photo dans le texte : Deutsches Bundesarchiv, via Wikipédia (cc).