Nouvelles révélations sur les dangers de la pilule contraceptive

Nouvelles révélations sur les dangers de la pilule contraceptive

27/01/13 – 08h30
PARIS (NOVOpress)
– Révélations et dépôts de plaintes de femmes victimes des « effets secondaires », souvent graves, de diverses pilules contraceptives ne cessent de se multiplier ces derniers mois malgré les volontés de minimiser la gravité d’une situation qui jette le trouble quant à ce grand « acquis » de la modernité et du féminisme.

Aujourd’hui c’est au tour de la pilule « Diane 35 » du laboratoire Bayer d’être mise en accusation.

Le journal Le Figaro s’est procuré un document confidentiel interne de l’Agence du médicament daté du 25 janvier, émanant de la direction de la surveillance. Cette étude concerne Diane 35 (laboratoire Bayer), un traitement contre l’acné en réalité très largement prescrit comme contraceptif.

D’après ce rapport particulièrement inquiétant, 7 personnes auraient déjà perdus la vie en France à cause de Diane 35 ( une femme de 18 ans, deux de 24 ans, une de 26 ans, une de 28 ans et deux femmes de 42 ans).

Les causes de ces décès seraient essentiellement des évènements thromboemboliques veineux (de type embolie pulmonaire) et un cas de thrombose cérébrale.

Crédit photo : mr.paille via Flickr (CC)