La stèle du rond-point Bigeard à Aix-en-Provence vandalisée dans le plus grand silence médiatique

25 janvier 2013 | France, Médias, Politique

25/01/2013 00h30
AIX-EN-PROVENCE (NOVOpress) – Bien loin de l’irrationnel et indécent emballement médiatique qui encadre la libération de Florence Cassez, il est des faits graves dont l’absence de révélation accroît encore plus le dégoût que ces faits entraînent. Pour preuve, la dégradation de la stèle du rond-point Bigeard (figure mythique de l’armée française et plus particulièrement des parachutistes et qui n’avait pas sa langue dans sa poche) dans la ville d’Aix-en-Provence.

Le 10 janvier dernier donc,la plaque (noire – sur laquelle apparaissait le visage de Bigeard) a été détruite (photo ci-dessus). Il ne reste plus qu’un tout petit morceau du liseré bleu-blanc-rouge, en haut, à gauche.

La plaque avait été inaugurée le 5 décembre 2012, en présence de Mme le Maire d’Aix, du Général Piquemal et des membres de l’UNP (Union nationale parachutiste).

Crédit photo : http://generalbigeard.hautetfort.com

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.