La ville de Strasbourg lance son calendrier interreligieux

La ville de Strasbourg lance son calendrier interreligieux

24/01/2013 – 20h15
STRASBOURG (NOVOpress) –
La municipalité socialiste de Strasbourg a décidé d’éditer un premier « calendrier des religions » pour 2013, en accord avec les représentants des six principaux cultes. Ces derniers seront représentés par les symboles de la roue bouddhiste, des croix catholique, orthodoxe et protestante, de l’étoile juive et du croissant islamique.

Le maire PS, Roland Ries, déclare à ce propos : « Un des facteurs principaux de l’intolérance, c’est l’ignorance de ce que font les autres ».

Dans ce calendrier (ci-dessus), succèdent donc à l’épiphanie chrétienne, la commémoration de la mort de Bouddha en février, puis Pessah (la libération du peuple hébreu) pour le mois de mars. Les autres religions ne sont pas en reste avec le jeûne du Ramadan et la grande fête musulmane du sacrifice, sans oublier quand même, la Toussaint catholique et en décembre le Noël chrétien.

Selon Olivier Bitz (PS), adjoint au maire en charge des cultes, cette édition sera tirée à 2.000 exemplaires et distribuée par les religions elles-mêmes. Cependant, tous les Strasbourgeois pourront le télécharger ou le commander par l’intermédiaire du site Internet de la mairie.

Les armistices vont-ils disparaître ?

D’après l’AFP, la seule célébration non-religieuse que les auteurs feront figurer dans ce calendrier est la fête nationale du 14 juillet ! Mais qu’en est-il du 11 novembre ? Et du 8 mai ?

Julien Lemaire

Crédit photo : DR.