Cuba : le tourisme de masse profite à la dictature communiste

Cuba : le tourisme de masse profite à la dictature communiste

20/01/2013 –   10h30
LA HAVANE
(NOVOpress) – En 2012, la dictature communiste cubaine a arrêté 5 105 opposants politiques (moyenne mensuelle de 567), contre 4 123 (343 par mois) en 2011. Parallèlement, le régime des frères Castro (photo : Fidel Castro) a enregistré pour la neuvième fois consécutive une augmentation du nombre de touristes débarqués au cours des huit premiers mois de 2012.

Deux millions de touristes ont visité l’île, soit une augmentation de 5,2 % par rapport à la même période en 2011. Avec un total de 2,7 millions de touristes sur les douze mois de 2011, Cuba est en volume la deuxième destination des Caraïbes après la République Dominicaine (4,3 millions de touristes). Les touristes viennent du Royaume-Uni (5,1 %), d’Italie (3,8 %), de France (3,7 %), d’Argentine (3,7 %), des Etats-Unis (3,5 %), de l’Allemagne (3,5 %), de la Russie (2,8 %) et de l’Espagne (2,8 %). Ce tourisme de masse se manifeste par une multiplication par quatre du parc hôtelier, par huit du nombre de visiteurs et par dix du montant des recettes en devises (2,5 milliards de dollars) entre 1990 et 2011. Une manne financière qui explique notamment la survie de la dictature communiste accompagnée d’une explosion de la prostitution sur l’île.

Crédit photo : Ryan Bayne, via Flickr, (cc).