Prise d'otages en Algérie : la réaction de Philippe Vardon

Prise d’otages en Algérie : la réaction de Philippe Vardon

L’Algérien Mokhtar Belmokhtar, à l’origine de l’attaque du site gazier. Crédit photo : DR

17/01/2013 – 23h30
NICE (NOVOpress) – Même si très peu d’informations circulent pour l’instant et que l’on ne connaît pas encore le nombre exact de morts et de blessés, selon l’agence Reuters deux Français se trouveraient parmi les morts qui font suite à l’assaut de l’armée algérienne pour mettre fin à la prise d’otages sur le site gazier, l’un serait un otage, l’autre un islamiste.

A la suite de cette annonce par Reuters, Philippe Vardon a réagi : “C’est évidemment totalement dramatique. Je pense au film Irréversible (de Gaspard Noé, Note de Novo) en voyant cet enchaînement : chaque action a une conséquence ! Cette prise d’otages en Algérie est la conséquence de l’intervention au Mali, pas d’intervention au Mali sans la déstabilisation provoquée par celle en Libye.” Mais surtout “la mort des deux personnes de nationalité française a quelque chose d’éminemment symbolique. Même dans cet événement on retrouve la fracture profonde de notre société. L’un des deux était otage, l’autre était un islamiste preneur d’otages.”