Tibet : une nouvelle immolation

Tibet : une nouvelle immolation

15/01/2013 – 10h00
LHASSA (NOVOpress) – Tsebe ou Tseba, son nom n’est pas encore connu avec certitude, s’est immolé samedi en début d’après midi, pour protester contre l’occupation chinoise au Tibet. Il s’est donné la mort à Xiahe, un comté de la province du Gansu (ouest), appelée Sangchu en tibétain. Il est le premier à faire ce sacrifice suprême en 2013, mais ils sont 93 depuis depuis 2009 selon Radio Free Tibet.

Ce nouveau fait divers tragique traduit une nouvelle fois le désespoir dans lequel sont plongés les Tibétains dans leur lutte pour la survie de leur peuple. Les immolations avaient augmenté au mois de novembre avant la tenue du Congrès du Parti Communiste chinois, durant lequel Xi Jiping avait été élu à la tête du pays. Le gouvernement de Pékin a répondu dans un communiqué que les Tibétains étaient soumis à l’influence néfaste du Dalaï-Lama, alors qu’ils bénéficient d’une liberté de culte totale.

Outre l’indécence désormais connu du PC Chinois sur la question tibétaine, le rôle du Dalaï-Lama peut malgré tout être remis en question puisque, hormis rencontrer des vedettes du show business américain tel Richard Gere, il n’a rien fait de concret pour lutter aux côtés de son peuple, dont les sacrifices humains ressemblent de plus en plus à des appels dans le désert.

Crédit photos : Wikipédia (cc).