Des centaines de milliers de manifestants contre la dénaturation du mariage [vidéos]

Enorme manifestation contre la dénaturation du mariage [vidéos]

Ci-dessus : vue du champ de Mars où les premiers arrivés s’en allaient pour faire la place aux suivants. Voir aussi des champs plus larges dans la vidéo ci-dessous. Crédit photo : DR.

14/01/2013 – 12h20
PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) –
Hier, les opposants au mariage et à l’adoption homosexuels défilaient dans les rues de Paris. La manifestation a été un grand succès. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 340 000 personnes selon la police, plus d’un million selon les organisateurs, ce qui est plus probable quand on voit (vidéos ci-dessous) les flots ininterrompus de manifestants, partis dès midi des différents points de départ, et qui ne se sont taris que vers 19H30. Quand les derniers manifestants atteignaient le champ de Mars, les premiers arrivés l’avaient souvent quitté depuis plusieurs heures.

Il y avait quatre cortèges

Face à une mobilisation très forte, les organisateurs de la Manif pour tous ont fait converger trois convois distincts vers le Champ de Mars à la demande de la préfecture de police. Les slogans et pancartes de tous les participants étaient contrôlés par les organisateurs afin de limiter les dérapages. Cependant, certains manifestants ne se reconnaissant pas dans ces mots d’ordre ont choisi de former un quatrième défilé, à l’appel de l’institut Civitas. Ils ont ainsi pu exprimer leur différence, via des slogans et des pancartes d’inspiration catholique traditionaliste, parfois plus politisés.

Les différents mouvements ont-ils pu être bien représentés ?

La Manif pour tous a laissé la parole à l’Alliance Vita, à de nombreux homosexuels contre le mariage, ou à Philippe Brillault, maire du Chesnay pour ne  citer qu’eux. De même, les députés UMP comme Henri Guaino ou Jean François Copé étaient aux premiers rangs, aux côtés de nombreux maires ceints de leur écharpe. En revanche, les représentants de l’Eglise catholique comme Monseigneur Bernard Podvin, ou ceux du Front national comme Marion Maréchal Le Pen s’étaient davantage fondus parmi la foule immense.

Enfin, y-a-t-il eu des débordements ?

Malgré quelques provocations absurdes de militants LGBT, comme celles d’une femme nue à sa fenêtre agitant un drapeau arc-en-ciel, il n’y a eu aucun débordement. Etrangement, aucun mouvement organisé n’a osé affronter le million de Français venus en famille dans une ambiance chaleureuse. Et même les Femen dénudées et Caroline Fourest se sont abstenues de revenir agresser les manifestants comme elles l’avaient fait lors de la manifestation de Civitas le 18 novembre dernier à coups de puissants pulvérisateurs de produit chimique et de slogans peints sur leurs seins comme  “J’encule Dieu”, “J’encule l’Eglise”.

Ci-dessous vue en accéléré du passage de l’un des quatre cortèges.

Ci-dessous vidéo du Champ de Mars prise depuis la Tour Eiffel le 13 janvier 2013 vers 17h.