Iles Diaoyu/Senkaku : tensions toujours très vives entre la Chine et le Japon

Iles Diaoyu/Senkaku : tensions toujours très vives entre la Chine et le Japon

12/01/2013 – 08h00
TOKYO (NOVOpress) –
Les tensions restent fortes entre les deux géants d’Asie concernant l’archipel Senkaku/Diaoyu. Jeudi 10 janvier, nous sommes passés à un cheveu de l’incident diplomatique majeur, lorsqu’un avion patrouilleur chinois fut repéré par l’armée nippone. En réaction, l’aviation japonaise fit décoller deux chasseurs F-15 auxquels la Chine a réagi à son tour par l’envoi de deux appareils de type J-10.

Iles Diaoyu/Senkaku : tensions toujours très vives entre la Chine et le Japon

Cliquer sur la carte pour l’agrandir

Depuis septembre et la nationalisation d’une partie de ces îles par le Japon, rachetées à un propriétaire privé japonais, les deux camps se livrent à une véritable guerre des nerfs en revendiquant ces îles de la mer de Chine et en restant tout deux campés sur leur position de manière inflexible. En décembre déjà, le ministère japonais de la Défense avait indiqué avoir fait décoller des F-15 à quatre reprises pour repousser des avions de patrouille chinois. Tokyo avait alors considéré la manœuvre comme une provocation et une véritable violation de son espace aérien.

Côté chinois, la tension se fait surtout ressentir par la multiplication des manifestations anti-nippones, parfois violentes, depuis le début de cette crise et par l’envoi à répétition de navires de guerre chinois aux abords des territoires disputés. Bref, de quoi donner du fil à retordre aux garde-côtes japonais, dont les moyens vont être bientôt renforcés.

Julien Lemaire

Crédit photo en Une : Todd Benson, via Flickr, (cc).
Crédit de la carte : Wikipédia, (cc).