Son et lumière à la gloire de la culture racaille à Rennes

24/12/2012 – 14h30
RENNES (NOVOpress)
– Depuis plusieurs années, la mairie de Rennes organise un son et lumière sur la façade du magnifique Hôtel de Ville de la capitale de la Bretagne.

Cette année, la municipalité, socialiste depuis 1977, a projeté un spectacle à la gloire de la culture racaille. Le vénérable bâtiment de 1730, chef-d’œuvre de l’architecture classique française, s’est couvert de tags sur l’air de « Petit papa Noël » à la sauce rap. « Le 3.5 est dans la place » (numéro du département de l’Ille-et-Vilaine) affirment les organisateurs en guise de slogan (voir la vidéo).

Le son et lumière de 2011 avait déjà créé la polémique, accusé de véhiculer un discours politique de gauche. L’évènement proposait une destruction virtuelle de l’édifice construit par Jacques Gabriel en 1730 et se terminait par une pluie de roses, fleur symbole du parti socialiste.

Vidéo : Novopress

Publié le