Victoire écrasante de la droite nationaliste aux législatives japonaises

Victoire écrasante de la droite nationaliste aux législatives japonaises

Shinzo Abe, leader de la droite japonaise, grand vainqueur des élections législatives. Crédit photo : TTTNIS via Wikipédia (cc).

22/12/2012 — 16h00
TOKYO (NOVOpress avec le Kiosque courtois) — Le parti démocrate japonais a été balayé dimanche 16 décembre à l’occasion des élections législatives. C’est le parti libéral démocrate qui a raflé la mise, porté par son programme mêlant libéralisme économique et nationalisme. C’est plus de 60% des sièges qui reviennent à ce parti, sans compter ceux attribués à ses alliés bouddhistes. Ce nouveau gouvernement devrait relancer les grands travaux d’infrastructures et combattre la déflation par la création monétaire.

Sur le plan international, il devrait s’opposer plus fermement à la Chine. Sitôt la victoire acquise, il a, d’ailleurs réaffirmé l’appartenance des îles Senkaku au Japon. En politique intérieure, il devrait proposer d’amender la constitution, en particulier le paragraphe 9 dit « article pacifiste » qui retire à la nation le droit de déclarer la guerre. Chef de file du parti libéral démocrate, c’est Shinzo Abe qui devrait revenir au pouvoir, après avoir déjà été Premier ministre en 2007. Cette majorité pourrait encore être renforcée lors des sénatoriales en juillet prochain.