Remettre notre foyer à l’honneur pour Noël - Sur Belle et Rebelle

Remettre notre foyer à l’honneur pour Noël – Sur Belle et Rebelle

Noël. Ne nous sommes-nous jamais demandé ce que représentait pour nous cette fête tant appréciée des enfants et détournée tant de fois de son sens réel, jusqu’à devenir pour certains aujourd’hui une période de forte consommation.

Une fête chrétienne

Pour les chrétiens Noël correspond à la naissance du Christ. Ainsi le mot noël trouverait son origine dans le terme nativité. Noël célèbre ainsi la venue du fils de Dieu dans le monde. Avec la naissance de Jésus, c’est le mystère de l’incarnation qui s’accompli. La naissance du christ vient apporter la paix et l’amour aux hommes. La messe de minuit de Noël permet ainsi pour tous les chrétiens de célébrer cette naissance. A noter qu’aujourd’hui 1 français sur 5 se rend à la messe de Noël, signe que Noël a bien d’autre signification pour 4 français sur 5.

Une célébration d’origine païenne

Dès le premier siècle avant J-C, on célébrait à Rome le culte de Mithra, d’origine persane, importé à Rome par les légionnaires romains. Mithra était la divinité perse de la lumière. On faisait une fête du 25 décembre, pour le solstice d’hiver, la naissance de Mithra le soleil invaincu (Dies natalis solis invicti). On le fêtait par le sacrifice d’un jeune taureau. Aujourd’hui, dans la continuité de cette tradition, certains célèbrent le solstice d’hiver le 21 décembre, en célébrant la naissance du Soleil.

Des valeurs et un attachement à la famille en commun

Aussi bien pour les chrétiens que pour les païens, Noël est attaché de symboles et de valeurs partagées.

La joie est une des premières valeurs attachées à Noël. La joie passe par le temps de l’avent également, qui se veut un temps d’attente. Cette joie se dévoile enfin avec la célébration de la venue du Christ sur la terre, mais aussi par la joie que procure la naissance d’un enfant. La joie se retrouve aussi dans la naissance du soleil, symbole de lumière et de vie.

Le sens du partage est également aussi très présent à Noël, notamment par la tradition des cadeaux. Ce partage passe aussi par des moments passés ensemble. Le don du Christ né pour tous nous sauver ainsi que l’importance attachée au soleil comme source de vie, sont les symboles principaux des valeurs de partage que l’on retrouve à Noël.

Enfin, la famille est au cœur de la fête de Noël. Cela peut s’expliquer par la valeur donnée à la Sainte Famille dans la bible lors de la naissance du Christ, mais aussi par les us et coutumes qui se sont développés au cours du temps. Le jour de Noël est ainsi devenu une fête familiale, un moment privilégié pour se rassembler en famille, toutes générations confondues. Cette journée par toutes ses formes d’expression, crée des souvenirs communs et entretient le sentiment d’appartenance à une famille. Chaque foyer trouve, à sa manière, cette façon de construire ce lien : partager un repas, une veillée, se réunir autour de la crèche, prier ensemble…

Noël permet à chacun de ressentir sa place dans la communauté. On prend alors conscience que cette famille représente « notre berceau, notre citadelle et notre cosmos » (Kaufmann, 1989).

Malgré le détournement de la fête de Noël devenue une attraction mercantile, le sens donnée à la famille pendant cette période persiste. Dans une société gangrénée par l’individualisme, Noël se pose en fête communautaire et permet un réel renforcement des liens familiaux.

L’isolement, causé par l’individualisme se fait ainsi davantage sentir à Noël. Les personnes sans foyer se sentent dès lors exclues de la société. Cette exclusion érige dès lors le foyer comme cellule de base de la société. Enfin preuve de la consécration de la famille à Noël, la lutte contre l’isolement est considérable la veille au soir du jour de Noël. Des associations caritatives, organisent des repas de Noël, des distributions de cadeaux pour les sans domicile fixe, les isolés, les malades, et les personnes âgées.

Ainsi ce Noël, ne soyez plus passive : réfléchissez sur ce qu’il représente pour vous et pour votre foyer, et profitez de ces moments précieux avec les vôtres.

Bref, mettez votre famille à l’honneur !

Aliénor Calotin

Source : le webzine féminin Belle et Rebelle.