Florange Mittal : l'arbre qui ne doit pas cacher la forêt des licenciements

Florange Mittal : l’arbre qui ne doit pas cacher la forêt des licenciements

16/12/2012 – 10h30
PARIS (NOVOpress via le Kiosque Courtois) –
Pour le mois de novembre et le début de décembre, ce sont des centaines d’entreprises qui ont licencié tout ou partie de leurs salariés. MVM, Focast, Cimes (un sous-traitant de PSA), Walygator, SAEB, Camponovo, Buroform, Sanef, MEB, France-Télévision, TF1, Ligne Roset, Véolia, Clestra, Faurecia, Pilpa, Idd Tech, Electrolux, Cvo Plouhinec, etc. etc. La liste est interminable. Ce sont ainsi, chaque mois, des dizaines de milliers de chômeurs supplémentaires.

Particulièrement frappant le sort d’Alcatel-Lucent. En 2006 le Français Alcatel rachète l’Américain Lucent ex‑ATT. Depuis c’est la descente aux enfers. En six ans le groupe a perdu le tiers de ses effectifs. Pour 2013 sont annoncés plus de 1.400 licenciements en France, soit 15% des effectifs.

Photo en Une : Lakshmi Mittal président de l’entreprise ArcelorMittal née de l’achat en 2006 de l’entreprise française Arcelor (à l’époque deuxième groupe sidérurgique du monde), par Mittal Steel Company. Depuis 2008, Lakshmi Mittal fait partie du conseil d’administration de la banque  Goldman Sachs. Crédit photo : Ricardo Stuckert/PR, via Wikipédia, (cc).