Greenpeace accuse « Levi's » de polluer les rivières mexicaines

Greenpeace accuse « Levi’s » de polluer les rivières mexicaines

15/12/12 – 08h00
MEXICO (NOVOpress)
– Nouvelle cible de l’ONG écologiste, le géant du textile « Levi’s » est accusé de polluer gravement l’eau des rivières mexicaines.
En effet, après Nike, Adidas ou ZARA, c’est au tour de « Levi’s » d’être mis en cause dans le cadre de la campagne « Detox » du groupe écologiste.

Ainsi, le 5 Décembre dernier, au Mexique, les militants environnementalistes ont déployé une flèche de 110 mètres de long pointant vers l’une des usines travaillant pour le géant du jeans et accompagnée d’une banderole demandant à Levi’s de cesser de polluer les rivières (« Stop polluting Mexico’s rivers »).

Cette action fait suite à la publication d’un rapport révélant comment deux des plus grandes usines textiles du Mexique, travaillant pour des marques de vêtements comme Levi’s, Calvin Klein, LVMH, Guess, Gap et Walmart rejettent massivement dans les rivières des substances chimiques dangereuses, profitant notamment d’un cadre législatif local particulièrement laxiste.

« Les conséquences pour la santé et pour l’environnement sont très graves : certaines de ces substances menacent les fonctions reproductives des humains et d’autres empoisonnent la vie aquatique. Parmi ces substances, certaines sont persistantes et s’accumulent durablement dans l’environnement et la chaîne alimentaire », a notamment expliqué le porte-parole de Greenpeace.

Crédit photo : imedla via Flickr (CC).