Grande-Bretagne : islamisation et immigration contre identité

Grande-Bretagne : islamisation et immigration contre identité

13/11/2012 – 10h00
LONDRES (NOVOpress) –
Un recensement daté du 11 décembre constate que l’islam s’affirme comme la religion ayant la plus forte croissance en Grande-Bretagne et au Pays de Galles. Actuellement,  32,2 millions de Britanniques se déclarent chrétiens, contre 37,3 millions en 2001. En parallèle, la proportion de musulmans a augmenté officiellement de 3 % à 4,8 %. En 2010 une étude officielle notait déjà que la population musulmane avait augmenté dix fois plus vite que la moyenne anglaise entre 2006 et 2010.

Cette islamisation du Royaume-Uni, valable d’ailleurs en France, Allemagne, Espagne ou Italie, s’accompagne d’une substitution de population via l’immigration de masse.

Pour la première fois de l’histoire de la Grande-Bretagne, les Blancs britanniques sont minoritaires à Londres : ils ne représentent plus que 44,9% de la population en 2011. Soit 3,7 millions d’individus contre 4,3 millions en 2001. Les Asiatiques (Pakistanais) représentent désormais 18,4 % des habitants de la capitale anglaise, les Noirs (13,3%), les métis (5%) les Arabes (1,3%), etc.

En 2011, 7,5 millions d’habitants d’Angleterre et du Pays de Galles étaient nés à l’étranger (13% de la population) contre 4,6 millions en 2001. Autre chiffre témoignant de l’éclatement de l’identité britannique : les ménages dont les membres ne sont pas du même groupe ethnique ont augmenté de 47% en dix ans.
Dans les années 1950-1960, de nombreux pays du Tiers Monde ont voulu maîtriser leur destin au nom de l’anticolonialisme. Le XXIème siècle pourrait sonner l’heure du réveil des peuples européens au nom du droit au respect de leur identité.

Crédit photo : Scott Smith, via Flickr, (cc).