Fabrice Robert entendu par la police suite à une plainte de SOS Racisme

Fabrice Robert entendu par la police suite à une plainte de SOS Racisme

12/12/2012 — 14h00
PARIS (NOVOpress) —
Les ligues de vertu antiracistes ne lâchent jamais leur proie. Pour preuve, Fabrice Robert a été convoqué ces jours derniers suite à une plainte déposée par SOS Racisme. Il a été entendu en tant que directeur de publication de Novopress pour avoir diffusé en 2009 un communiqué  de la Ligue du Sud de Jaques Bompard, député-maire d’Orange. Communiqué qui n’a pas plu à SOS racisme.

Dans ce communiqué, la Ligue du Sud et Jacques Bompard revenaient sur les émeutes à Marseille suite à la qualification de l’équipe d’Algérie pour la coupe de monde de football de 2010. Ainsi, pour la Ligue du Sud, « La qualification de l’équipe nationale d’Algérie pour la prochaine coupe du monde de football a permis une nouvelle fois de mesurer la gravité de l’immigration dans notre région. » C’est pourquoi, suite à ces émeutes, « la Ligue du Sud demand[ait] l’interdiction de tels rassemblements, parfaitement prévisibles, qui sont l’occasion pour une certaine population, sous couvert de sport, de manifester son mépris des lois de la France et sa haine de ses habitants. Elle rappelle aux étrangers vivant sur notre sol qu’il existe un moyen très simple de vivre pleinement leur nationalisme exacerbé : retourner s’installer dans leur pays. »

Ces propos ont provoqué l’ire de SOS Racisme, qui a porté plainte contre Jacques Bompard et contre Fabrice Robert pour incitation à la haine raciale.

En attendant l’éventuel procès, Jacques Bompard et Fabrice Robert ont donc été entendus par la police.