Des millions de dollars étouffent l’affaire DSK-Diallo

Des millions de dollars étouffent l’affaire DSK-Diallo

12/11/2012 –  08h00
NEW YORK (NOVOpress) –
Un accord financier confidentiel a été confirmé lundi à New York entre Dominique Strauss-Kahn et la femme de chambre guinéenne qui l’accusait d’agression sexuelle à New York. Selon certaines informations, DSK aurait déboursé six millions de dollars pour étouffer l’affaire démarrée le 14 mai 2011 dans la suite de l’hôtel Sofitel de New York de l’ex-patron du FMI. Selon l’avocat et ancien procureur Matthew Galluzzo, ce montant serait plausible.

Nafissatou Diallo avait affirmé que Dominique Strauss-Kahn était sorti nu de sa salle de bains puis l’avait contrainte à une fellation, alors qu’elle venait faire le ménage dans sa suite. Dominique Strauss-Kahn avait quelques heures plus tard été arrêté à l’aéroport JFK en partance pour la France, incarcéré plusieurs jours, inculpé et assigné à résidence à New York. Quelques semaines plus tard, l’ex-ministre socialiste avait reconnu dans une interview télévisée une relation sexuelle de quelques minutes avec la jeune femme qu’il ne connaissait pas :  « Une faute morale », mais « sans violence ni contrainte », avait-il affirmé.

DSK a ensuite été mis en examen en France pour proxénétisme aggravé en bande organisée dans l’affaire dite du Carlton mettant en scène des orgies sexuelles avec des prostituées. Quant à Nafissatou Diallo, elle a multiplié les mensonges et versions différentes pendant des mois. Cette sordide histoire fait froid dans le dos : à l’époque des faits, Dominique Strauss-Kahn était présenté comme le candidat socialiste le mieux placé pour devenir président de la république française en 2012. Finalement, si un obsédé sexuel n’a pas pris ses quartiers à l’Elysée, c’est un incompétent qui dirige la France désormais. Un scénario qui en dit long sur la qualité du personnel politique dans l’Hexagone.

Crédit photo : bixintx, via Flickr, (cc).