Un « Batardthon » à Muzillac ? Il n'y a pas de petites économies !

Un « Batardthon » à Muzillac ? Il n’y a pas de petites économies !

08/12/2012 – 18h45
LORIENT (NOVOpress Breizh) –
La section socialiste de Muzillac, une petite cité du Morbihan, a des soucis. Le 15 novembre dernier, ses membres ont réélu – à 100% des voix, paraît-il – François Batard secrétaire. Mais la direction de la fédération socialiste du Morbihan n’entend valider sa réélection que « sous réserve de mise à jour de ses cotisations ».

Car notre homme ne veut pas payer ses cotisations depuis plusieurs années. M. Batard justifie ainsi son manque de rigueur financière : « Je n’étais pas un élu comme les autres ! Je demandais un traitement de faveur car j’avais des frais, étant donné l’éloignement de Lorient, et j’étais le seul élu » (Le Télégramme, 19/11/12).

Si on comprend bien, le récalcitrant est conseiller municipal à Muzillac et secrétaire de la section PS, mais il travaille et réside à Lorient. Eloignement qui lui occasionne évidemment des frais ; un kilomètre ce n’est pas gratuit – la distance entre les deux villes est de 70 kms – d’autant plus qu’aujourd’hui on n’a pas un plein à moins de 50 euros…

M. Bâtard aurait pu réclamer à l’Elysée ou à Matignon une enveloppe –sur les « fonds spéciaux »–  pour l’aider à payer ses cotisations et à faire le plein en toute sérénité. Mais, comme on sait, depuis 2001 ce n’est plus possible. Sinon il reste la formule du téléthon ou du loto…