Pour Marine Le Pen, l’immigration massive porte atteinte aux droits des femmes

Pour Marine Le Pen, l’immigration massive porte atteinte aux droits des femmes

04/12/2012 — 14h00
PARIS (NOVOpress) — Ses propos semblent être passés inaperçus. Pourtant, Marine Le Pen a mis les pieds dans le plat et mis à mal le politiquement correct.

Dimanche dernier sur France 3, en effet, la président du Front national a affirmé que « le droit des femmes est en train de reculer, notamment à cause d’une immigration massive qui porte en elle une vision, une culture des fondamentalistes qui ont de la femme une vision absolument dépréciée, qui ont pour les femmes le plus grand mépris et l’expriment de manière quotidienne. Oui, l’insécurité qui touche les femmes augmente. » Ce qui corrobore l’étude des derniers sondages sur les femmes et l’insécurité réalisée par notre collaborateur Alexander Gédef.

Une corrélation entre immigration massive et régression des droits des femmes qui va dans le sens du populisme au féminin décrit dans un récent documentaire pour La Chaîne Parlementaire.

Par ses déclarations, la présidente du Front National brise un tabou et semble durcir le ton. Rappelons que c’est la même dénonciation, à travers la campagne « Ni voilée, ni violée » (ci-dessus), menée par les Jeunesses Identitaires, qui avait fait condamner leur président d’alors – Philippe Vardon – à plus de 20.000 euros d’amende.