Premier vol du drone de combat européen Neuron

02/12/012 — 19h30
ISTRES (NOVOpress) — Hier a lieu le premier vol du drone de combat Neuron, construit par Dassault Aviation – associé notamment à Thales et à EADS –, dans des zones eu habitées proches des étangs de Berre. Neuron doit répondre à trois objectifs : pouvoir exécuter une mission air-sol automatisée insérée dans un réseau C4I d’une durée de 100 minutes à 100 km de sa base d’opération ; réaliser une plate-forme furtive, tant dans le domaine de la signature radar que dans celle de la signature infrarouge ; pouvoir tirer des armements (2 x bombe guidée laser de 250 kg ou, moins vraisemblablement, de bombes lisses dotées d’un kit AASM) à partir d’une soute interne dans des délais très courts.

Neuron est un symbole de l’Eurpe de la défense. Il est développé sous l’égide de la Délégation générale pour l’armement (DGA) française par une alliance européenne comprenant les français Dassault Aviation (maître d’œuvre) et Thales, le suédois Saab, le grec HAI, l’espagnol EADS-CASA, l’italien Alenia Aeronautica et le suisse RUAG.

Ce premier vol a été une réussite et a répondu positivement aux tests imposés : simulation d’approche, haute vitesse, virages, capacité à s’aligner sur la piste et à se poser automatiquement. Ces tests ont démontré notamment la maîtrise des commandes de vol.

Publié le