Regroupement familial en Italie : un Togolais fait venir ses deux filles pour les violer

Regroupement familial en Italie : un Togolais fait venir ses deux filles pour les violer

01/12/2012 — 19h30
NOVARE (NOVOPRESS) — Violences sexuelles aggravées et répétées sur ses deux filles de 16 et 17 ans : c’est l’accusation dont doit répondre C. S. A., 42 ans, originaire du Togo, résidant à Novare en Piémont. L’une des deux filles a fini par trouver le courage d’envoyer une lettre aux services sociaux de la ville, pour décrire les abus qu’elle subissait depuis plusieurs années. Les services sociaux ont alerté le service de protection des mineurs de la préfecture de police.

Le Togolais a été arrêté et a comparu hier devant le tribunal de Novare. Le procureur a rappelé comment les deux victimes étaient « venues d’Afrique en Italie pour vivre avec le nouveau noyau familial de leur père ». Celui-ci les avait initialement contraintes à des rapports sexuels par la violence et par différentes menaces, comme celle de les renvoyer en Afrique et de suspendre ses envois d’argent à leur mère et à leur grand-mère malade, qui vivent au Bénin. « Il les terrorisait en leur disant que le destin de leurs mère et grand-mère était entre leurs mains ».

« Avec le temps, selon le procureur, l’homme était parvenu à réduire les deux petites filles à un état de véritable asservissement. Après quelques semaines, elles étaient persuadées qu’elles devaient accepter une situation qui leur paraissait inévitable. L’homme en avait profité et en était venu à avoir avec elles des rapports sexuels de toute espèce, au rythme de trois ou quatre fois par semaine, sans avoir plus besoin de recourir à la contrainte ».

Le procureur a félicité la préfecture de police, dont le travail d’enquête a permis de réunir un ensemble de preuves pour confirmer les accusations des deux jeunes filles et de « neutraliser ce faisant un individu extrêmement dangereux, qui a montré ne comprendre en aucune manière les valeurs de la morale familiale et du respect des personnes ».