Une association appelle les « pays arabes » à reconnaître l’esclavage auquel ils ont contribué

30/11/2012 — 08h00
PARIS (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation) — Le 2 décembre aura lieu la journée internationale de l’Abolition de l’esclavage. Alors qu’approche cette date, la Fondation du mémorial de la traite des Noirs a appelé les « pays arabes » à reconnaître leur rôle dans la traite des Noirs et l’esclavage (1). Une pétition en ligne a été lancée et une lettre adressée par la Fondation, à toutes les ambassades de « pays arabes » en France : Maroc, Koweït, Egypte, Liban, Algérie, Tunisie, Yémen.

En effet, l’esclavage est principalement associé à l’occident lorsque la question est évoquée. Pourtant, la Fondation rappelle dans sa lettre que le plus grand commerce négrier de l’Histoire s’est traduit par la déportation de 40 % des 42 millions de personnes vers le Maroc, l’Algérie, l’Arabie saoudite et l’Egypte notamment. L’association appelle à un rassemblement le 2 décembre devant l’ambassade du Maroc à Paris à midi et invite à écrire aux ambassadeurs des « pays arabes » à Paris.

(1) Agrandir la vidéo en plein écran pour lire plus facilement les textes qu’elle contient.

Publié le