Italie : attaque aux coktails molotov contre le siège de Casapound à Bologne

Italie : attaque aux coktails molotov contre le siège de Casapound à Bologne

29/11/12 – 08h00
BOLOGNE (NOVOpress) – Les réactions à la grande mobilisation populaire réussie par Casapound à Rome samedi dernier n’auront pas tardé. En effet, la nuit dernière, le local bolognais du mouvement de la droite sociale et radicale a été incendié par des nervis qui ont projeté sur sa façade des coktails molotov. C’est seulement grâce aux très fortes pluies qui touchent actuellement la région que l’incendie ne s’est pas propagé à l’ensemble de l’immeuble

« Nos ennemis confirment une nouvelle fois qu’ils sont des lâches, toujours prêts à frapper dans la nuit avec des attaques criminelles. Mais leurs méthodes mafieuses ne nous intimident pas et nous allons poursuivre nos combats, comme toujours », a déclaré Carlo Marconcini, coordonnateur provincial de Casapound Italie Bologne, quelques heures après l’attaque.

« Nous sommes vraiment curieux de savoir maintenant ce que vont dire les autorités municipales et les journaux, a poursuivi Marconcini. C’est un cas très grave, qui plus est au milieu d’un quartier résidentiel. Cette attaque est le résultat de l’ambiance délétère de ces derniers jours, où les discours hystériquement “antifascistes” visant notamment à interdire notre implantation locale ont attisé les flammes. Nous attendons maintenant des excuses de ceux qui attisent la haine contre Casapound et incitent des gens à commettre des agressions et des actes de guérilla. Il est temps pour l’ensemble de la gauche, du centre à l’extrême, d’accepter que Casapound est une réalité à Bologne, comme dans toute l’Italie, et qu’elle n’est pas là pour mettre la ville à feu et à sang, mais pour au contraire aider à construire une ville meilleure. »

Trois jeunes gens de Catanzaro, âgés respectivement de 26, 25 et 23 ans, ont été arrêtés par la police après l’attaque. Deux policiers ont été légèrement blessés lors de cette arrestation, avec des ecchymoses et des contusions. Au domicile des incendiaires, les forces de l’ordre ont découvert 17 plants de cannabis ainsi que des sacs contenant 2 kilos de marijuana.

Crédit photo : how will i ever via Flickr (cc)