Restaurants du cœur : plus de pauvreté face à une impuissance politique

Restaurants du cœur : plus de pauvreté face à une impuissance politique

27/11/2012 – 12h00
PARIS (NOVOpress) –
Les Restaurants du Cœur ont démarré leur 28ème campagne hivernale avec l’offre de paniers repas aux plus pauvres dans plus de deux mille centres en France jusqu’à la fin mars. Selon Olivier Berthe, président de l’association humanitaire, la campagne précédente avait représenté 115 millions de repas, distribués à 870 000 personnes. Olivier Berthe pronostique déjà que ce seuil des 870 000 personnes sera dépassé. « L’année dernière, c’était la cinquième augmentation consécutive, soit plus de 30% de hausse sur cinq ans », a-t-il déclaré.

Les Restaurants du Cœur ont été créés par Coluche en 1985. A cette époque, l’association distribuait 8,5 millions de repas. Cette mobilisation devait être provisoire. Vingt-huit ans plus tard, le nombre de repas octroyés a pratiquement été multiplié par 15. Les mères seules avec enfants représentent 40 % des personnes accueillies. Les personnes âgées constituent quant à elles une part de plus en plus importante des bénéficiaires : 10 % ayant plus de 60 ans.

Gouvernements de droite comme de gauche ont été non seulement incapables de remédier à la paupérisation des Français, mais ils l’ont aggravée avec plus d’immigration et de mondialisation.