Lega Nord/PDL : Roberto Maroni (Lega) ne croit pas en un accord électoral

Lega Nord/PDL : Roberto Maroni (Lega) ne croit pas en un accord électoral

24/11/2012 — 12h00
ROME (NOVOpress avec le blog de Valentin Beziau) —
Roberto Maroni (ci-dessus), ancien ministre de l’Intérieur du gouvernement Berlusconi et actuel secrétaire fédéral de la Lega Nord (à la suite d’Umberto Bossi, mis en cause avec plusieurs de ses proches et des membres du parti dans un scandale de détournements de fonds publics) – dont il est l’un des fondateurs –, ne croit pas à l’heure actuelle en un accord électoral entre la Lega et le Popolo della Liberta (PdL, parti de droite). Alors que c’est l’union de ces mouvements qui avait permis les majorités dirigées par Silvio Berlusconi. Il a ainsi affirmé : ” A l’heure actuelle, il n’y a pas la moindre chance de signer un accord entre le PDL et la Ligue du Nord pour les prochaines élections”.

Roberto Maroni justifie ce non-accord car : “Nous sommes dans l’opposition tandis que le PDL soutient le gouvernement [de Mario Monti, note de Novopress]. Cependant, malgré cet actuel non-accord, on peut constater que membres de la Lega et membres du PdL peuvent se trouver des points communs, mais c’est… en France.

Crédit photo : Niccolò Caranti via Wikipédia (cc).