Le 7 décembre à Tours, le Cercle Jean Royer reçoit Christian Vanneste

Le 7 décembre à Tours, le Cercle Jean Royer reçoit Christian Vanneste

22/11/2012 — 19h30
TOURS (NOVOpress) — Ayant créé l’événement le 19 octobre dernier en recevant Robert Ménard, le cercle Jean Royer récidive en invitant, le 7 décembre prochain, Christian Vanneste. Le député honoraire et président du RPF, qui était intervenu lors de la Convention identitaire à Orange, y traitera du délit d’opinion.

Christian Vanneste, gaulliste de tradition, ancien du RPR et de l’UMP (où il a été victime d’une véritable cabale), a été au cœeur de ce que l’on a appelé l’affaire Vanneste. Début 2005, dans le cadre d’une intervention dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale concernant les amendements relatifs à l’homophobie et à l’orientation sexuelle intégrés par le sénat dans le projet de loi visant à la création de la HALDE, Christian Vanneste déchaine les passions en déclarant que “le comportement homosexuel (…) est une menace pour la survie de l’humanité.”  Et suite à un article publié par La Voix Du Nord, il se retrouve assigné en justice par SOS homophobie, Act Up Paris et le SNEG (Syndicat national des entreprises gaies) pour avoir déclaré que l’orientation homosexuelle est “une menace pour l’humanité, inférieure moralement et un comportement sectaire de la part des associations homosexuelles.”

Le premier jugement de janvier 2006, puis la cour d’appel de Douai le condamnent. Mais Christian Vanneste tient tête. Ni la déferlante médiatique, ni les lobbies,  ni les opprobres venant même de son parti n’auront raison de lui. C’est la cour de cassation qui annule l’arrêt de la cour d’appel et ce – chose exceptionnelle – sans renvoi devant une autre cour d’appel.

C’est donc de tout cela qu’il traitera le 7 décembre prochain. A 20 heures au Grand Hôtel place du Général-Leclerc. Pour tout renseignement : cerclejeanroyer@gmail.com