Nantes : Une proviseure violemment agressée par une élève

Nantes : Une proviseure violemment agressée par une élève

17/11/2012 – 14h00
NANTES (NOVOpress Breizh) – La proviseure du lycée professionnel Léonard-de-Vinci, à Nantes, a été violemment agressée hier matin par une élève. Dans un communiqué, le recteur de l’académie de Nantes n’a pas manqué de condamner « cet acte inadmissible envers la chef d’établissement ».

Conformément au règlement intérieur de l’établissement, les téléphones portables doivent être coupés et rangés dans les sacs des élèves. Hier matin, en cours de secrétariat, une élève – une « jeune » âgée de 16 ans – ayant refusé de s’exécuter malgré les demandes pressantes du professeur, ce dernier a donc appelé la proviseure à la rescousse. Hors d’elle, l’élève s’en est prise au chef d’établissement en lui assénant une vingtaine de coups de poing tout en proférant des insultes.

Interpellée, l’élève a été mise en garde à vue pour « violences volontaires sur personne chargée d’un service public, dans une enceinte scolaire ». Florine Durand, la proviseure aurait déposé plainte.

Dans un communiqué, Gérald Chaix, recteur de l’académie de Nantes, n’a bien entendu pas manqué de « dénoncer toute forme de violence » et de « condamner fermement cet acte inadmissible envers la chef d’établissement ». Un conseil de discipline devrait se tenir en début de semaine pour statuer sur le sort de l’élève. Celle-ci encourt, au pire, une mesure d’exclusion temporaire.

« Aujourd’hui, on peut insulter et frapper un professeur ou un proviseur en ne risquant que quelques jours de congés forcés », constate, amer, un enseignant, qui estime que la « refondation républicaine de l’École chère au ministre de l’Education nationale François Peillon repose avant tout sur la restauration de l’autorité. » Manifestement ce n’est pas pour demain.

Crédit photo : DR