Italie : elle ne veut plus porter le voile, il tue leurs enfants pour la punir

Italie : elle ne veut plus porter le voile, il tue leurs enfants pour la punir

08/11/2012 — 14h00
UMBERTIDE (NOVOPress) — « Il semble qu’il ne supportait plus les habitudes de sa femme, y compris le fait qu’elle avait décidé de ne plus porter le voile, comme le veut la tradition des femmes de leur pays ». C’est l’explication fournie par le Corriere della Sera.

« Leur pays », bien sûr, c’est le Maroc, d’où sont originaires Mustafà Hajjaji, 44 ans, et sa femme, de dix ans sa cadette. Mais le drame a eu lieu dans la ville où ils avaient immigré, Umbertide, dans la province de Pérouse (région Ombrie). C’est là que, mardi soir, les carabiniers, alertés par la femme, ont trouvé dans la salle de bain les cadavres des deux enfants du couple, Ahmed, 8 ans, et Jiahane, 12 ans. Leur père était couché près d’eux. Après avoir tranché la gorge de ses enfants, il avait tenté de se suicider en se tailladant les poignets : il a été transporté au service de réanimation de l’hôpital de Città di Castello, et est actuellement hors de danger.

Il y a juste un mois, la femme avait porté plainte contre son mari pour menaces, coups et blessures, et mauvais traitements. Elle avait expliqué aux carabiniers de Città di Castello que son mari avait brandi un couteau contre elle. Par le passé, l’homme l’aurait notamment menacée au motif qu’elle avait cessé de porter le voile.

Avant de tenter de se suicider, le Marocain a tracé avec du sang sur les murs des inscriptions en arabe, qui sont à peine lisibles. Il a également laissé un papier. Les enquêteurs tentent de déchiffrer et de traduire ces messages, dans l’espoir d’y trouver des explications au double meurtre. Selon le Corriere della Sera, Mustafà Hajjaji voulait punir sa femme, peut-être parce que, après avoir cessé de porter le voile, elle aurait décidé de quitter son mari.