Immigration : le Maroc craint « le péril noir »

08/11/2012 – 10h00
RABAT (NOVOpress) – Après avoir exporté des millions de personnes sur le continent européen depuis des décennies, le Maghreb s’inquiète à son tour des ravages de l’immigration. Notamment le Maroc. L’hebdomadaire Maroc Hebdo vient de consacrer sa Une (ci-dessus) sur « Le péril noir ». Un dossier visant l’immigration subsaharienne. Des milliers d’immigrés prêts à s’implanter en France, en Italie ou en Espagne, mais qui peuvent parfois également rester au Maroc et générer divers trafics délictueux.

Selon Abdelouahed Souhail, le ministre marocain de l’Emploi et de la Formation professionnelle, ils sont en partie responsables de la crise de l’emploi dans le royaume chérifien. Le magazine donne la parole à ces immigrés de l’Afrique noire. « Quand je marche dans la rue, il est fréquent qu’on me traite de sale Noir ou d’esclave », témoigne par exemple un Guinéen. Cette vague migratoire remonte à une dizaine d’années. En 2005, un hebdomadaire régional du nord du pays avait déjà abordé cette question sous le titre : « Les criquets noirs envahissent le nord du Maroc »…