[Tribune libre] Félicitations Obamalâtres, tous à l'abri !

[Tribune libre] Félicitations Obamalâtres, tous à l’abri !

Tous à vos bouchons d’oreilles, à l’abri, courez à la retraite ! La réélection – si surprenante – du demi-dieu afro-américain Barack Obama au poste marionesque de tenant du trône de Maison-Blanche, n’a pas fini de faire couler les louanges les plus baveuses, les félicitations les plus sirupeuses et les commentaires les plus complaisants envers ce si “légitime” Prix Nobel de la Paix.

Peoples et politiques se sont bousculés avec le même sourire complice – et répugnant – pour adresser leurs félicitations au président réélu. Ironie chronologique ou manifestation paroxystique de la déliquescence dans laquelle est tombée la res publica ? Le premier ministre belge Elio Di Rupo a été le premier à déclencher les embrassades, suivi de près par… Lady Gaga et… Cher (photo) !

En France, Jean-Marc Ayrault a certainement été talonné par le fidèle VRP Bernard-Henri Lévy et – pourquoi pas – par Monsieur Thuram, qui a quitté les bancs des terrains de football pour ceux, tout aussi rémunérateurs, de “l’éducation anti-raciste”. Barack Obama prend à leurs yeux figure de Messie, dans l’Empire du Bien qu’ils s’ingénient à construire.

Aucune voix discordante ne s’est faite et ne se fera entendre dans l’unanimisme médiatique. Ô démocratie, ô pluralité ! A coût de manip’ guerrière en Libye ou en Syrie, d’attaques économiques en Europe, de mise à genoux systématique des derniers pays faisant insolemment acte de dissidence; la superclasse mondiale a encore de beaux jours devant elle !

Quant à nous, il nous faudra bien survivre dans la déferlante médiatique et ses prévisibles éjaculations soulagées. Il nous faudra poursuivre notre route, malgré le dégoût.

Nous ne pleurerons pas Romney, nous ne pleurerons pas du tout. Notre dissidence sera notre refuge, nous gagnerons alors – comme nous y invite Ernst Jünger – nos forêts intérieures !

Pierre Saint-Servant pour Novopress

Crédit photo : JesseJoStark, via Wikipédia (cc)