Amel Bent n’est pas fière d’être française [vidéo]

Amel Bent n’est pas fière d’être française [vidéo]

04/11/2012 –  21h40
PARIS (NOVOpress) –
Il y a quelques jours, sur le site Nouvelobs.com, David Réguer, présenté comme un spécialiste en communication, estimait que « la vie d’Amel Bent ressemble à un parcours sans faute ». Pourtant, depuis avant-hier, la vedette de Danse avec les stars, l’émission de TF1, est au cœur d’une grosse polémique sur internet. Née à la Courneuve le 21 juin 1985, Amel Bent, fruit d’un métissage entre une mère algérienne et un père marocain, revendique avec hargne son identité maghrébine en tenant des propos peu reconnaissants pour la France qui l’a vu grandir et lui a offert succès et argent.


Ces propos, tenus en 2008 pendant l’émission Hit Machine, resurgissent aujourd’hui sur le web. La star de Twitter (plus de 232 000 followers) déclare face à la caméra : « Je suis fière d’être algérienne, fière d’être la fille de ma mère […] mais je ne peux pas dire encore que je suis fière d’être française. Aujourd’hui, je ne peux pas brandir un drapeau bleu blanc rouge au cours de mes concerts, c’est plus facile de lever le drapeau de l’Algérie ».

Cette ingratitude a scandalisé de nombreux Français sur Twitter. L’intéressée y a répondu via ce message : « Ma mère m’a dit : “On répond aux cons par le silence.” Une fois de plus je vais écouter maman ».

Amel Bent n’est pas fière d’être française

Sympathique… La chanteuse regrette aussi -toujours sur Twitter- une « polémique à 2 francs 6 sous » et ajoute « France, and i don’t Forget my origins ! what else ? ». Quoi d’autre ? Certains seraient tentés de lui répondre : « Allez jusqu’au bout de votre logique : chantez chez vous, sur la terre de vos ancêtres ! ». Mais l’exercice risquerait de générer moins de business…

Amel Bent n’est pas fière d’être française

Crédit photo : oouinouin via Flickr (cc). Captures d’écran : Twitter