Faits & Documents n°345 du 1er au 15 ovembre 2012. Portrait : Le Siècle (suite)

Faits & Documents n°345 du 1er au 15 novembre 2012. Portrait : Le Siècle (suite)

Crédit photo : Bruno Cordioli/CIBVS via Wikimédia (cc) – Alain Ducasse : Faut-il que Le Siècle soit d’influence pour que cet homme de goût, pressé, très souvent à l’étranger, ait accepté d’entrer en un lieu où la qualité des dîners est d’une médiocrité inégalée depuis plus de cinquante ans ?

Le nouveau numéro de Faits & Documents du 1er au 15 novembre 2012 vient de paraître, avec les biographies des nouveaux membres du club Le Siècle (deuxième partie). Extrait.

Unique club d’influence réelle en France, le club le Siècle a recruté au cours de ces derniers mois une vingtaine de membres d’après les listes secrètes que nous avons récupérées. Voici donc les biographies de ces nouveaux membres et membres invités qui appartiennent désormais au « cœur du pouvoir ».


Alain Ducasse. Restaurateur, né le 13 septembre 1956 à Orthez (Pyrénées-Atlantiques). Figurant parmi les cuisiniers les plus prestigieux du monde, ce fils d’agriculteurs a opté pour la nationalité monégasque en 2008. Ayant fait ses classes dans les meilleures tables françaises après n’avoir même pas terminé ses études de cuisine, « l’imperator des fourneaux » (Le Monde, 19 juin 2005) a lancé Le Louis XV-Alain Ducasse (Monte-Carlo) en 1987, possède depuis 1995 La Bastide de Moustiers à Moustiers-Sainte-Marie, dirige le restaurant du Plaza-Athénée depuis 2000, Le 59 Poincaré depuis 2001, supervise Altitude 95 et Le Jules Verne (Tour Eiffel), tout en étant président délégué de Cooking consultant, corepreneur de l’École nationale supérieure de pâtisserie d’Yssingeaux, président du conseil de surveillance de Châteaux et Hôtels indépendants (près de 500 hôtels de charmes, dont près d’une centaine de châteaux privés), créateur de la ligne d’objets Saveurs ou du Centre de formation Alain Ducasse d’Argenteuil et de Tokyo, concepteur et conseiller des restaurants Spoon, Food and Wine à Paris, Londres, New York, Tokyo, Saint-Tropez, La Trattoria (depuis 2010), Aux Lyonnais, etc. Implanté sur quatre continents, ce chef, quatre fois triplement étoilé (ce qui en fait le chef le plus étoilé du monde), est le parfait représentant d’une certaine cuisine française, à la fois inventive et mondialisée (« ingénierie culinaire »), déclinant son talent – même s’il est absent des fourneaux depuis longtemps – sous de multiples formes dans des ballets réglés au millimètre près (haute gastronomie, restaurants, bistrots, livres, fast-food, consulting, centres de formation, hôtellerie, etc.). Faut-il que Le Siècle soit d’influence pour que cet homme de goût, pressé, très souvent à l’étranger, ait accepté d’entrer en un lieu où la qualité des dîners est d’une médiocrité inégalée depuis plus de cinquante ans ?

Faits & Documents n°345 du 1er au 15 ovembre 2012. Portrait : Le Siècle (suite)

Faits & Documents n°345 du 1er au 15 ovembre 2012. Portrait : Le Siècle (suite)

Laurence Engel. Magistrat à la Cour des comptes, née le 17 septembre 1966 à Paris XIIe. Elle est la fille de Charles Engel, commerçant, et d’Elyane Bygoum. Passée par les lycées Charlemagne et Henri IV, titulaire d’une maîtrise de lettres est diplômée de Sciences-Po Paris et ancienne élève de Normale Sup. (Fontenay-aux-Roses), cette énarque (promotion Condorcet, 1990-1992) est entrée, comme auditrice, à la Cour des comptes en 1992. Secrétaire générale adjointe de l’Institut des hautes études sur la justice (1997-1998), puis directrice du cabinet du président de La Cinquième-Arte Jérôme Clément, elle sera ensuite conseillère technique (audiovisuel, cinéma) auprès de Catherine Tasca, ministre socialiste de la Culture et de la Communication (2000-2002). En charge de la Culture au cabinet de Bertrand Delanoë, maire socialiste de Paris, de 2004 à 2008, elle fut ensuite directrice des affaires culturelles de la Ville de Paris, organisant une fête retentissante au Musée Carnavalet lors de son départ, ayant été propulsée à la direction du cabinet d’Aurélie Filippetti, ministre socialiste de la Culture et de la Communication dès mai 2012. Elle a signé La Responsabilité en crise, Mitterrand, le fil d’Ariane, Le Mépris du droit. Elle est la compagne (non mariée mais avec trois enfants) d’Aquilino Morelle, ancien nègre de Lionel Jospin et conseiller politique de François Hollande, divorcé d’Elizabeth Martichoux (deux enfants). Né le 5 juin 1962 à Paris IVe, il est le fils d’immigrés espagnols asturiens (Mieres). Seul enfant sur sept à avoir effectué des études supérieures, il a grandi à Belleville puis dans le XVIe arrondissement de Paris. Docteur en médecine (lauréat de la faculté de médecine de Paris), cet ancien interne aux Hôpitaux de Paris (1985) est également licencié en philosophie, diplômé de Sciences-Po Paris et énarque (promotion Condorcet, 1990-1992, admis second, sorti dans un rang moyen). Inspecteur à l’Inspection générale des affaires sociales, où il enquêtera sur l’affaire du sang contaminé (il en tirera La Défaite de la santé publique), ce proche des Fabiens britanniques (21 novembre 1999) sera (…)

Lire la suite : abonnez-vous à Faits & Documents, Lettre d’informations confidentielles d’Emmanuel Ratier – Abonnements France métropolitaine : 78 euros / an. Abonnements étranger et outre mer : 93 euros / an. En savoir plus : www.faitsetdocuments.com