Marion Maréchal-Le Pen décline l'invitation à la Convention identitaire : "Nous n'avons pas de grandes affinités avec les Identitaires, qui sont européistes et régionalistes"

Marion Maréchal-Le Pen décline l’invitation à la Convention identitaire : “Nous n’avons pas de grandes affinités avec les Identitaires, qui sont européistes et régionalistes”

29/10/2012 — 23h45
PARIS (NOVOpress) —
C’est une dépêche de l’AFP (consacrée à la réponse de Gilbert Collard sur la défense des 4 de Poitiers) qui nous l’apprend : la députée du FN Marion Maréchal-Le Pen a refusé l’invitation des Identitaires à s’exprimer lors de la Convention Identitaire se tenant à Orange les 3 et 4 novembre prochains.

Celle-ci a déclaré à l’AFP qu’elle refusait « d’abord pour des raisons d’agenda et ensuite parce que nous n’avons pas de grandes affinités avec les Identitaires, qui sont européistes et régionalistes », poursuivant : « Jusqu’ici le Bloc identitaire nous a été plutôt hostile, même si j’ai bien compris que Fabrice Robert n’était pas contre un dialogue avec nous ». Une hostilité très relative, si l’on se rappelle qu’en juin dernier les jeunes Identitaires (alors encore réunis au sein du réseau Une Autre Jeunesse, devenu depuis Génération Identitaire) avaient salué dans un communiqué l’élection de Marion Maréchal-Le Pen. Hostilité très relative encore, si l’on considère que les Identitaires l’avaient donc invitée à participer à leur principal rassemblement.

Ces déclarations peuvent étonner de la part de la jeune députée qui jusqu’alors s’était plutôt montrée ouverte au dialogue, notamment dans ses relations avec la Ligue du Sud et Jacques Bompard, pourtant réputés proches des Identitaires (ils avaient mené ensemble une liste aux dernières élections régionales).

Premier à réagir sur les réseaux sociaux à cette annonce, Philippe Vardon a été joint par téléphone par NOVOpress ce soir : « Nous avions effectivement invité Marion Maréchal-Le Pen à participer à notre Convention à Orange, un peu en voisine. Nous avons souhaité cette Convention plus ouverte sur l’extérieur que les précédentes (que l’on parle de forces politiques ou du monde associatif). Il aurait semblé incongru que nous n’invitions personne du FN ou du Rassemblement Bleu Marine à venir s’y exprimer, fut-ce pour souligner des désaccords. Nous regrettons donc bien évidemment ce refus…

A titre personnel, je regrette aussi la manière dont il est exprimé. Si Marion Maréchal-Le Pen déclare ne pas avoir “de grandes affinités avec les Identitaires”, elle doit pourtant savoir que de nombreux Identitaires ont plutôt de la sympathie pour elle (comme de très nombreux Français) et méritent certainement un peu mieux que ce commentaire tranchant. Je pense notamment aux jeunes militants qui avaient salué son élection en juin dernier dans un communiqué, et auraient peut-être attendu de la part de celle que tous les jeunes patriotes de ce pays considèrent un peu comme “leur” députée un petit mot de soutien face à l’hystérie politico-médiatique de la semaine écoulée. Cette compassion est finalement venue de Marine et de Me Collard. Quant à savoir si nous sommes “européistes” et “régionalistes”, il faudrait peut-être en finir avec les mots épouvantails et les caricatures…

Marion Maréchal-Le Pen aurait pu se faire une idée plus juste des positions des identitaires (sur l’Europe, les régions, et tout le reste) si justement elle était venue participer et assister à notre Convention ce week-end, c’est donc une occasion manquée. J’espère pouvoir la rencontrer dans les prochaines semaines pour mieux l’éclairer à notre sujet. »

Crédit photo : DR