Mgr Ricard : “comme il n’est pas discriminant qu’il n’y ait pas de mariage entre frère et sœur”

Mgr Ricard : “comme il n’est pas discriminant qu’il n’y ait pas de mariage entre frère et sœur”

28/10/2102 — 12h00
BORDEAUX (via Infos-Bordeaux) — Dans le dernier numéro du journal diocésain, le Cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux, signe un éditorial assez offensif sur la question du mariage, en rapport avec le projet de loi du gouvernement socialiste.

Après avoir définit le mariage : « union d’un homme et d’une femme, visant à fonder une famille et à y accueillir des enfants », celui-ci met particulièrement en garde contre le projet d’adoption ouvert aux homosexuels : « certes, des enfants peuvent se retrouver aujourd’hui dans des situations où ils n’ont pas auprès d’eux un père et une mère. Mais, c’est tout autre chose que d’organiser a priori une situation où des enfants ne pourront ni se réclamer d’une filiation claire, ni faire l’expérience de la différence sexuée. L’adoption par deux personnes du même sexe ne peut que troubler la filiation et la conscience qu’un enfant peut en avoir ».

Dénonçant le poids des lobbies dans cette affaire, l’évêque de Bordeaux veut également couper court aux accusations que brandissent les partisans d’une telle réforme : « Dire aux personnes homosexuelles que le mariage est une institution qui n’est pas faite pour elles, n’est ni une marque de discrimination ni un signe d’homophobie, comme il n’est pas discriminant envers les personnes de rappeler qu’il ne saurait y avoir de mariage entre frère et sœur… En ce sens-là, l’expression « mariage pour tous » est erronée : le mariage n’est pas ouvert à toutes les situations affectives ».

Pour ce dernier, les catholiques se doivent de réagir : « Chacun, comme citoyen, jugera les moyens qui lui paraîtront les plus judicieux pour manifester publiquement son opinion. Si le mariage ne peut être pour tous, sa défense est l’affaire de chacun ! »

Crédit photo : DR.