Georges Papandréou : une reconversion à 46.000 euros par mois

27 octobre 2012 | Actualité internationale, Europe

27/10/2012 – 10h55
ATHÈNES (NOVOpress via le Kiosque Courtois) —
Georges Papandréou, ancien Premier ministre grec, s’est reconverti : pour 46.000 euros par mois, il donne à Harvard une série de séminaires sur la crise politico-économique. Une rémunération qui s’ajoute à son salaire de député socialiste.

Cela lui a valu de recevoir le prix Nobel de l’infamie 2012, attribué par l’Union populaire républicaine, le nouveau parti de M. Asselineau.

Pendant ce temps, la Grèce, au bord de l’asphyxie, entre dans sa 6e année consécutive de récession : moins de services publics nationaux, patrimoine public bradé ; un taux de chômage de 25%, des retraités dans la misère.

Crédit photo : Policy Network via Flickr (cc)

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.