[Exclusivité Novopress] Philippe Vardon a rencontré Gilbert Collard pour lui demander de défendre les 4 de Poitiers

[Exclusivité Novopress] Philippe Vardon a rencontré Gilbert Collard pour lui demander de défendre les 4 de Poitiers (Màj)

26/10/2012 — 22h30
PARIS (NOVOpress) — Gilbert Collard vient de répondre qu’il ne pouvait défendre les quatre militants de Génération Identitaire. Ayant consulté le bureau de l’Assemblée nationale, on lui a indiqué que le code électoral interdit à un avocat, lorsqu’il est investi d’un mandat de député, de plaider dans des affaires de “crimes ou délits contre la nation, l’Etat et la paix publique ou en matière de presse”. Or, comme le rappelle l’avocat Me Eolas, blogueur spécialiste des question de justice, “la provocation à la haine [l’un des motifs de la mise en examen des quatre militants, note de Novopress] est un délit de presse”.

Répondant à BFMTV, Gilbert Collard a précisé que, si le code électoral le lui avait permis,, il aurait défendu les quatre militants même s’il “réprouve leur méthode”. Ajoutant : “Il faudrait être aveugle pour ne pas les comprendre. D’ailleurs, le sondage du Figaro montre que ce n’est pas une pensée isolée”.

26/10/2012 — 13h00
PARIS (NOVOpress) — Ce matin, Philippe Vardon, membre de la direction du Bloc Identitaire, a rencontré Gilbert Collard (photo), député du Rassemblement Bleu Marine du Gard mais également avocat, pour lui demander d’assurer la défense des quatre militants de Génération Identitaire, mis en examen après l’occupation pacifique du chantier de la future mosquée de Poitiers.

Novopress ne manquera pas de vous informer des suites de cette rencontre.

Crédit photo : Rémi Noyon via Wikipédia (cc).