Ale stenar : un Stonehenge suédois ?

Ale stenar : un Stonehenge suédois ?

24/10/2012 – 16h00
MALMÖ (NOVOpress via LiveScience) —
Une tombe vieille de 5500 ans, appartenant probablement à un chef de l’âge de pierre, a été mise au jour à proximité immédiate d’un monument mégalithique en forme de bateau appelé le Ale stenar (“Mégalithes de Ale”), en Suède.

Perché sur une falaise en bord de mer, le Ale stenar, également appelé “Mégalithes de Ale”, est un ensemble de 59 énormes blocs de grès pesant près de deux tonnes chacun. La plupart des chercheurs croient que cette structure en forme de navire est vieille de 1400 ans et serait un monument funéraire construit vers la fin de l’âge du fer de la Suède. La légende locale veut que le site abrite les restes du mythique roi Ale.


En 2006, des archéologues avaient utilisé des capteurs magnétiques et un radar pour cartographier le terrain de la région, et avaient remarqué à proximité du Ale Stenar les traces d’une plus grande structure circulaire, d’environ 165 mètres de diamètre.

Des fouilles entamées la semaine dernière ont permis la découverte d’empreintes de rochers géants qui auraient été enlevés il y a longtemps. Bien que l’équipe n’ait pas encore trouvé de squelette, les empreintes suggèrent que le site était une chambre funéraire néolithique de type dolmen (plusieurs pierres dressées verticalement et coiffées d’un rocher horizontal sur le dessus).

D'après sa disposition, ce dolmen serait vieux d'au moins 5500 ans.

D’après sa disposition, ce dolmen serait vieux d’au moins 5500 ans. Crédit : Annika Knarrström, Swedish National Heritage Board.

« Nous avons trouvé des traces – pour la plupart des empreintes – de grosses pierres », a déclaré l’archéologue en chef Bengst Söderberg de l’Office national suédois du patrimoine. « Ma conviction est que certaines des pierres au moins ont été réemployées lors de l’édification du Ale stenar.» Les mégalithes de Ale stenar sont similaires en tous points à ceux trouvés sur des sites datant de l’âge de pierre, et les chercheurs se sont logiquement demandés s’ils n’ont pas été volés sur un site beaucoup plus ancien.

D’après sa disposition, ce dolmen serait vieux d’au moins 5500 ans. La chambre funéraire, spacieuse, « aurait probablement appartenu à un chef local ou au chef d’un clan pendant l’ère néolithique ».

Il demeure un nombre très important de site mégalithiques disséminés à travers la Scandinavie, en dépit des destructions causées leur réutilisation comme matériaux de construction.

Selon Magnus Andersson, de l’Office national suédois du patrimoine, « les monuments rupestres géants suggèrent que même nos ancêtres de l’âge de pierre avaient un sens de la postérité et de la permanence ».

Crédit photo : image en Une, Fred J via Wikimédia (cc)